Renard Web

Accueil  >  Blog

La sagesse

Peut on acquérir la vertu de sagesse par soi même ?

lundi 6 mai 2013

"Périclès, le père des jeunes gens que voilà, les a fait instruire à merveille de ce qui dépend des maîtres ; mais pour sa propre sagesse, il ne la leur enseigne pas, ni ne la leur fait enseigner par d’autres ; mais il les laisse courir et paître en liberté comme des animaux sacrés, pour voir si d’eux même ils tomberont sur la Vertu", paroles de Socrate dans le Protagoras de Platon.

Peut on acquérir la vertu de sagesse par soi même, ou nous faut il des cours d’éducation civique ? C’est une question qui me hante depuis que j’ai lu cette citation de Platon.

Quand on regarde autour de nous, on ne peut s’empêcher de penser, au premier abord, qu’il y aurait besoin d’enseigner la vie en société, la responsabilité citoyenne, le sens du bien commun. C’est certainement possible. Mais est ce que cet enseignement remporterait l’adhésion ? Probablement de la proportion la plus panurgique [1] de la population. Pour le reste, ... inutile.

Et puis est-ce qu’on choisit la sagesse parce qu’on nous l’a inculquée, ou parce qu’on l’a voulue ?

La sagesse ne s’acquiert que par l’expérience, et que par la volonté de tirer profit de cette expérience.

Notre désir de justice nous mène-t-il vers la sagesse ?

Le truc, c’est que nous aspirons tous à la justice, au moins pour nous mêmes. Quand nous souffrons une injustice, et les occasions ne manquent pas, nous sommes immédiatement indignés. Donc la recherche de ce qui est juste est toujours présente en nous, ne serait-ce que sous la forme d’une petite flamme ou d’une indignation.

Cette conscience en nous de ce qui est juste peut devenir une conscience de ce qui est bien [2], mais elle peut aussi s’égarer vers une tyrannie, l’égoïsme, l’autosuffisance, l’orgueil. La seule chose qui pèse dans la balance, c’est la vérité face à nous mêmes. Si je ne fais pas le travail de raffiner cette recherche de justice et de la dépouiller de tout ce qui est mensonger, c’est à dire égoïste, superficiel, tourné vers moi, je ne transformerai pas ma recherche de justice en une vraie conscience morale c’est à dire une sagesse.

Qu’est ce qui arrive alors ? Ma quête de justice se corromp. Je cherche un bouc émissaire [3], une solution universelle adaptée à mon propre cas [4], ou je renonce à avoir un comportement moral, c’est à dire que je renonce à ma liberté.

Pour aller plus loin :


Statistiques

  • Visites : 162
  • Popularité : 15 %

Notes

[1] c’est à dire uniquement capable de suivre comme des moutons

[2] ou bon

[3] ex. Front National

[4] ex. extrême gauche