Renard Web

Accueil  >  Blog

Jeux olympiques, pourquoi cette fascination ?

Qu’est ce qui nous attire dans le fait de regarder le sport ?

lundi 11 août 2008

Je m’étais déjà interrogé il y a un an sur la fascination universelle [1] pour le sport spectacle. Il est bien évident que les jeux olympiques relancent mon interrogation.

Et si nous essayions de rattraper quelque chose que nous envions aux animaux, tout simplement ?

Presque toutes les activités humaines visent à nous détacher de l’animalité (l’industrialisation, le virtuel, le spirituel, le dressage des animaux) et pourtant nous restons fascinés par ces animaux si forts, si souples, si agiles, si efficaces dans leur spécialité.

Est-ce que les athlétes ne seraient pas tout simplement la concession (ou la nostalgie) que nous faisons à l’animalité ? Nager aussi vite qu’une anguille, sauter plus loin qu’un lynx, grimper mieux qu’un chat ?

Et en même temps, paradoxe, nous cherchons sans cesse à dépasser cette animalité par la performance (les animaux ne font pas de concours sans enjeu), par le dopage, par la mise en scène...

Le dopage

Le dopage, omniprésent, invisible, est un élément essentiel de la compétition sportive. Maîtriser son corps dans toutes les dimensions, y compris le modeler par des hormones synthétiques ou des trucs biologiques (aller en altitude ou l’oxygène est plus rare pour stimuler la synthèse de globules rouges) est une dimension essentielle de la compétition de haut niveau, au moins aussi importante que la sélection d’individus doués.

Le dopage, c’est de la triche, ce n’est pas respecter les règles, c’est une mise en danger de son propre corps [2], mais c’est aussi une façon, incroyablement dangereuse, de se sublimer, de dépasser sa propre corporalité.

Toujours plus loin, toujours plus haut, toujours plus fort, toujours plus foncer la tête dans le mur...


Statistiques

  • Visites : 154
  • Popularité : 23 %

Notes

[1] mais que je ne partage pas

[2] publiera t on un jour les statistiques de durée de vie des athlétes de haut niveau dans les différentes disciplines ?