Renard Web

Accueil  >  Blog

Pâques...

dimanche 1er avril 2018

Il y a autour de nous tant de choses très visibles, très bruyantes, et très vaines. Et il y a la résurrection qui se manifeste par une absence et un silence, un tombeau vide.

Ce qui est essentiel, en ce jour de Pâques, comme en chaque jour, est discret, ce fil tenu qui nous relie à la source de toute vie. La plupart du temps nous ne voyons pas ce lien qui nous unit à Dieu, et parfois nous voyons l’échelle de Jacob [1] parcourue par les anges parce que nos yeux se sont entrouverts un instant sur la réalité invisible. A quoi sert de voir l’invisible, quand on ne peut le partager sous peine d’être pris pour un fou.

Eh bien, je dirais oui que c’est plus facile d’être aveugle. Mais la au moins c’est sûr : ça ne sert à rien d’être aveugle.

Répondre à cet article


Statistiques

  • Visites : 42
  • Popularité : 15 %

Notes

[1] ceci fait référence à une vision de Jacob dans l’ancien testament où il voit une échelle entre le ciel et la terre parcourue par des anges, qui préfigure le Christ