Renard Web

Accueil  >  Blog

Mensonge (le)

L’art de lier les coeurs et les âmes

lundi 31 janvier 2011

Mentir, c’est vouloir lier l’autre et en faire soit un complice soit un ennemi. Un complice s’il avale ou accepte le mensonge, un ennemi s’il refuse de l’accepter et renvoie le menteur à son mensonge.

On peut avoir consciemment ou non envie d’être complice de quelqu’un et accepter son mensonge. Je ne sais pas s’il est possible d’être totalement dupé par quelqu’un : il y a toujours une part de nous qui accepte le mensonge parce que l’illusion rassure plus que la vérité. Donc il y a toujours une part de complicité quand on gobe un mensonge.

Ceci re-situe évidemment le mensonge d’un point de vue éthique. Le mensonge peut être acceptable s’il est le lieu d’un pacte tacite entre les deux membres du contrat : ainsi en est -il du malade qui demande au médecin de le rassurer sur son état de santé.

Que nenni !

Le mensonge est totalement inacceptable s’il a pour fin de lier l’autre dans une complicité illicite, inavouable, ou funeste. Comme il faut du courage pour aller au conflit, il faut du courage pour dénoncer un mensonge. C’est là que se déploie tout le trésor de la diplomatie et en particulier une compétence appréciable mais difficile à acquérir qu’est l’assertivité. C’est la capacité à s’exprimer et à défendre ses droits sans empiéter sur ceux des autres. Et précisément à éviter l’aggression, la soumission ou la manipulation. Cela nécessite entre autres un parfait contrôle des émotions négatives.

Il est finalement assez rare que le mensonge aie pour but de se faire dénoncer comme tel et de provoquer l’autre à s’y confronter, bref à pousser au conflit. Le plus souvent, la menace du conflit inévitable pour celui qui met à jour le mensonge suffit à dissuader de le faire et permet de sceller le pacte de complicité. Ainsi en est il des relations parents-enfants : le chantage est de cet ordre : vas-tu dénoncer le mensonge et donc aller au conflit, ou vas-tu ravaler tes devoirs de parent et accepter un petit compromis qui deviendra plus grand de jour en jour...

Pour aller plus loin

P.-S.

Cet article fait partie d’une série sur mon blog destinée à former une réflexion quotidienne qui constituera un dictionnaire pragmatique et inconstant pour mieux vivre en tirant profit de l’expérience. Vous souhaitez les retrouver retravaillés sous forme de livre, il vient de paraître, rendez vous sur le site de l’éditeur.


Statistiques

  • Visites : 108
  • Popularité : 32 %