Renard Web

Accueil  >  Blog

Le temps de l’autodérision

la fin d’une civilisation

jeudi 13 décembre 2007

L’humanité a connu différentes périodes : la préhistoire et la construction des premières communautés humaines, l’antiquité et l’invention des gouvernements, le moyen âge et l’apogée de civilisations intégrant la spiritualité, la période des lumières avec la prééminence de la raison qui aboutit à l’invention de la démocratie après de longues et chaotiques révolutions.

Chaque époque a connu son progrès et l’hypocrisie qui accompagnait ce progrès (l’esclavage en est le meilleur exemple, mais le totalitarisme en est une réincarnation moderne). Qu’a inventé l’occidental du XXIème siècle : l’autodérision ? Et l’oriental : le suicide collectif (soit au service du terrorisme au proche orient, soit l’individu se sacrifiant pour les puissants au lointain orient ) ? Bref, l’humanité ne sait plus au nom de quoi se détruire, au nom de la fin de la civilisation, ou au nom du refus d’une civilisation conquérante qui a déjà signé son arrêt de mort.

Le scepticisme a fait son apparition très tôt puisque les Cyniques étaient déjà respectés parmi les philosophes grecs. Diogène vivait dans un tonneau et faisait ses besoins devant de tout le monde pour montrer combien cela était vain.

Est-ce que nos contemporains sont en déficit de sens : tout à été dit, tout a été inventé, ou au contraire submergés par le sens au point de se réfugier dans la dérision ? Je ne pense pas. Le fait est que chacun doit donner un sens à sa vie, il ne se trouve pas tout seul. Et nous assistons à une démission collective de cette responsabilité première.


Statistiques

  • Visites : 216
  • Popularité : 31 %