Renard Web

Accueil  >  Blog

Marquer son territoire

Sommes nous encore des animaux ?

dimanche 9 septembre 2007

Les animaux familiers, surtout les mâles non castrés, ont ce petit défaut pénible de pisser partout pour marquer leur territoire.

Mais sommes nous bien surs que les humains aient oublié cette habitude ancestrale ?

Depuis le début de ma vie professionnelle je suis confronté à des marqueurs de territoire compulsifs : chef qui ne veut rien lâcher de ses prérogatives, collaborateur qui préfère foirer un projet plutôt que d’écouter les conseils, collègue qui tient à tout prix à laisser sa marque sur les locaux, les arranger à sa façon...

J’ai toujours pris ça pour de la simple bêtise, en me demandant parfois avec angoisse si j’avais les mêmes comportements.

Mais depuis quelque temps, un chat du voisinage, mâle non castré, rentre parfois dans la maison pour voler de la nourriture (qu’il ne mangerait pas chez lui vu qu’elle n’est plus fraiche) dans la gamelle de ma minette. Et il ne peut pas s’empêcher en partant de laisser un petit souvenir. C’est ce petit pissou qui anéantit tout vélléité de bienveillance de ma part. Et il se fait maintenant chasser avec véhémence.

A la lumière de ces événements, je comprends mieux le comportement compulsif d’un ancien chef, et d’un actuel collaborateur (entre autres). Jorge m’a avoué un jour qu’il préférait foirer une manip plutot que de suivre les conseils expérimentaux du chef qu’on lui a imposé. Et il ne cesse de "pisser pour marquer son territoire", à tel point que j’ai un journal quasi quotidien de ses actions [1]. Il se cause beaucoup de tort, car s’il n’avait ce comportement animal, je l’aurais soutenu depuis longtemps pour une promotion. Mais s’il ne peut sortir de l’animalité, comment puis-je lui confier des responsabilités ?

La prochaine fois, nous examinerons différentes solutions à ce problème et nous parlerons peut être des comportements "dominant/dominé"...

P.-S.

Je relis cet article 6 ans après. j’ai changé de service depuis 3 ans. Jorge continue à sévir dans son coin. Vu d’ici, il est ridicule, mais quel pouvoir de nuisance autour de lui !


Statistiques

  • Visites : 347
  • Popularité : 32 %

Notes

[1] Vous aurez bien compris qu’il s’agit d’une image. Marquer son territoire, c’est par exemple trafiquer les appareils pour que personne d’autre ne puisse s’en servir, cacher des informations pour rester seul maître du projet, intimider ses voisins, etc