Renard Web

L’humilité

L’humilité, c’est une façon d’être à sa place dans la communauté humaine.

lundi 12 octobre 2015

La vraie humilité, c’est la conscience d’avoir un rôle modeste mais nécessaire à jouer dans la vie de sa communauté, c’est le sentiment d’être à sa place sans devoir jouer des coudes pour se croire meilleur qu’on n’est.

Vice ou vertu ?

Comme toutes les vertus, l’humilité peut être mal comprise, c’est alors un vice débilitant qui consiste à s’écraser, à se faire petit, à se laisser déprécier. Et cela peut être une véritable plaie que de se diminuer sans cesse. Etre humble sans s’écraser, c’est savoir ce qu’on vaut. Il faut être humble avec confiance. Ce n’est pas de l’orgueil que de savoir ce qu’on vaut, au juste prix, de mettre ses modestes moyens au service des autres.

L’aigreur des petits

Si je suis petit, si je regarde avec envie ce que possèdent les autres ou ce dont ils jouissent, ma vie peut devenir un puits d’aigreur. Parfois même au point de voter pour les partis extrémistes, ceux qui promettent de renverser la table et de rendre aux petits ce qui « est juste ». J’espère avoir ma part du gâteau.

L’humilité remplace l’aigreur par la douceur, et l’envie par le sens du service.

Pour aller plus loin :

  • La méditation, un exercice utile pour remettre l’orgueil à sa juste place.

P.-S.

Cet article fait partie d’une série sur mon blog destinée à former une réflexion quotidienne qui constituera un dictionnaire pragmatique et inconstant du mieux vivre entre humains. Vous souhaitez les retrouver retravaillés sous forme de livre, il vient de paraître, rendez vous sur le site de l’éditeur.

Répondre à cet article


Statistiques

  • Visites : 59
  • Popularité : 17 %