Renard Web

Méditation : les difficultés

Comment surmonter les premières difficultés de la méditation ?

dimanche 16 août 2015

La méditation est un exercice de réconciliation. Une partie essentielle de l’exercice consiste à accepter les difficultés, à les considérer avec indulgence et à les laisser passer.

Soyez indulgents

  • Si vous ressentez des émotions parasites, accueillez les paisiblement puis laissez les passer.
  • Si vous ressentez une envie de vous gratter, ressentez la avec bienveillance, si possible sans y céder.
  • Si des préoccupations remontent, ne mettez pas un couvercle dessus, laissez les s’exprimer, assumez les puis laissez les passer.
  • Il peut aussi y avoir des sensations agréables comme la douce chaleur du soleil, à accueillir avec reconnaissance. Goutez les. Ressentez les, mais ne les analysez pas.

Ciel sombre En fait, vous observerez rapidement que vos principales préoccupations remontent tranquillement lors des méditations plutôt que de vous stresser à d’autres moments de la journée ou de vous réveiller la nuit.

Un autre bénéfice que vous ressentirez rapidement est un apaisement. Il peut être immédiat, ou peut être faudra t il plusieurs séances régulières pour le ressentir. Vous dormirez aussi sans doute mieux, si le stress perturbe votre sommeil.

Forêt

Se restituer dans son corps

Une technique clé pour se recentrer dans son corps au cours de la méditation est le balayage corporel.

Vous allez poser votre attention sur les différents membres de votre corps tour à tour. Commencez par sentir vos pieds et comment ils reposent sur le sol. Puis les chevilles, la tension éventuelle dans les jambes selon votre position, le bassin, le ventre qui peut être le siège de nombreuses sensations, etc...

Vous pouvez aussi entendre des bruits, sentir des odeurs.

Acceptez toutes les sensations avec bienveillance, tranquillement, sans question, sans intellectualisation. Les fonctions cognitives sont au repos, vous êtes là pour ressentir et pour laisser faire. Vous êtes là pour les laisser se reposer.

Encouragez vous

Félicitez vous de toute victoire, même minime. Tout temps de méditation, même si vous avez l’impression d’avoir été distrait tout du long, est un progrès. Toute régularité mérite des félicitations. Célébrez vos victoires ! C’est un renforcement positif de votre apprentissage.

Ceci est un second article sur le sujet de la méditation.

Si vous avez toujours des difficultés :

P.-S.

Cet article fait partie d’une série sur mon blog destinée à former une réflexion quotidienne qui constituera un dictionnaire pragmatique et inconstant du mieux vivre entre humains. Vous souhaitez les retrouver retravaillés sous forme de livre, il vient de paraître, rendez vous sur le site de l’éditeur.

Répondre à cet article


Statistiques

  • Visites : 67
  • Popularité : 26 %