Renard Web

Les enfants gâtés du christianisme

les pharisiens des temps modernes

vendredi 29 mars 2013

Ils manifestent contre le mariage ou l’adoption pour les homosexuels. Ce sont les enfants gâtés du christianisme, ils veulent que le monde soit fait à leur image idéalisée, ils se prennent pour dieu. Ils ont oublié que le Christ leur demandait d’être ferments d’amour dans la société, et ils préfèrent être les pharisiens des temps modernes, les gardiens du temple tels qu’ils se le sont imaginé.

Que revendiquent ils ?

Avant tout ils revendiquent que le mariage reste tel qu’ils le conçoivent eux, que la paternité et le maternité soit telle qu’ils l’imaginent, que les termes de la loi ne changent pas pour devenir plus génériques, car pour eux le rôle de l’homme et de la femme, leur différentiation, sont très importants. Je les soupçonne quand même d’être surtout très mal à l’aise avec l’homosexualité, parce que les images qu’ils utilisent c’est quand même assez souvent une comparaison plus ou moins implicite avec l’inceste ou le sadomasochisme.

Ils veulent que le monde soit fait à leur image

Eduqués depuis des années dans une vision tout à fait épicière de la foi chrétienne, où le monde est fait à l’image de Dieu et dont ils sont les parfaits représentants, ils veulent que le monde soit fait à leur image. En fait, ils se prennent donc pour dieu, mais pour la bonne cause, n’est ce pas ?

Ils ont peur que leur monde s’effondre

Avec la laïcité, depuis plus d’un siècle, les repères religieux dans la société disparaissent peu à peu. Le mariage était l’un des derniers repères qui restait très associé à son équivalent religieux, même si le divorce a sérieusement ébréché l’idée du mariage indissoluble. Que le mariage civil s’ouvre à des populations qui ne pourront jamais se marier religieusement leur semble une offense de trop. On se demande pourquoi, mais en fait la société civile a peut être franchi le pas de trop qui l’affranchit trop de tout ce que la foi a bâti et proposé au long des siècles.

Le Christ les appelle à être des ferments dans la société

Il y a tant à apporter dans notre monde en crise, il y a tellement mieux à faire que de manifester contre une minorité, que de créer une division dans la société alors que le mariage "pour tous" pourrait enfin réconcilier homos et hétéros dans un même mariage civil.

Le Christ appelle les chrétiens à être ferments d’amour. "Aimez vous les uns les autres ! Aimez votre prochain comme vous même". Et il donne des exemples assez explicites pour montrer que le prochain n’est pas celui qui me ressemble le plus, mais celui dont je vais croiser la route ! Il fustige les pharisiens, conservateurs, qui se sont faits les gardiens d’une loi rigide.

Allez les chrétiens, vous n’êtes pas les gardiens du temple, vous êtes les serviteurs de l’amour !. Votre posture défensive est une aporie [1], baissez le pont levis, vous n’êtes pas assiégés, sortez dans le monde et rendez le plus juste et plus fraternel.

P.-S.

Benoit XVI était le gardien du temple, il vous a entrainés sur une bien mauvaise pente, François semble ouvrir une nouvelle voie, il lave les pieds des prisonniers, prenez le train en marche.

P.S. il faudra aussi tordre le cou à certaines interprétations fumeuses du concept de loi naturelle. ça ne mène nulle part. C’est trop simple d’imaginer qu’il y a une loi transcendant les religions et les cultures qui s’impose de soi à tous les hommes pourvu qu’ils soient de bonne volonté. C’est surtout trop simple de croire qu’une telle loi contiendrait ce dont on a envie de croire.


Statistiques

  • Visites : 86
  • Popularité : 10 %

Notes

[1] impasse logique