Le Seigneur des Anneaux, le jeu de rôles

Aides de jeu différentes de JRTM

Les Haradrims ou Suderons :

Ces hommes du Sud qui habitent le désert au niveau d'Umbar et en dessous ressemblent plutôt pour moi à des guerriers touaregs (sauf pour les considérations qui vont suivre). Ils sont grands et sombres et parlent le Suderon (et parfois l'Adunaic, jamais le Ouistrain s'ils n'ont pas voyagé au Nord). Ils peuvent vivre 90-100 ans si la rudesse de leur vie ne les tue pas avant.

Leur culture est basée sur le troc et le nomadisme. L'argent a très peu de valeur pour eux (sauf pour ceux qui doivent commercer aux frontières mais même ceux là le méprisent). Par contre, ils prisent les pierres précieuses et les bijoux qui leur servent de monnaie d'échange mais aucun cours n'est fixé. Le cours d'un objet est fonction de son besoin et du marchandage (marchandage est une spécialité de persuasion). En termes de jeu, on utilise des tables de valeur des objets pour simplifier, mais si le vendeur sent que l'acheteur a besoin de l'objet, le prix sera facilement multiplié par cinq.

Le désert profond (Harad lointain) est sous la coupe de 7 grands clans nomades. Ceux qui ne sont pas affiliés à un clan sont comme des pariah. Ils n'ont pas de structure politique autre que le clan au sein duquel les influences fluctuent. Le clan est dirigé par 4 à 6 patriarches, appelés frères, mais qui n'ont que peu de liens de parenté. Ces patriarches sont choisis pour leur richesse en chameaux et un certain sens de la politique (le Nar'Nesh) qui se reconnaît par un consensus au sein du clan. Le Nar'Nesh est un concept insaisissable pour les étrangers, il recouvre un sens politique et tactique, une forme de prospérité et la capacité à se faire reconnaître des autres. Une légende enseigne que viendra au sein des clans, un homme sans clan, qui aura un sens absolu du Nar'Nesh et qui fera refleurir le désert.

Ils ont une sorte de cité portuaire, très au Sud de Umbar, où ils laissent accoster des vaisseaux dunedains ou corsaires pour faire du commerce. Ar'La'Raen est une étrange cité puisqu'elle est désertée par ses habitants tous les ans. Chaque année, un des clans l'occupe, le gagnant d'une sorte de grand festival. Puis abandonne la ville en bon état à un autre clan une fois l'année écoulée pour reprendre sa vie nomade. Le moment du festival dépend des phases de le lune et varie d'année en année.

Dans les collines, aux marges du désert et légèrement moins arides, vit un peuple similaire aux Haradrims mais plus sauvage.

retour à la page jeux de rôle