Renard Web

Janua Vera, un grand roman de fantasy

Jean-Philippe Jaworsky, un auteur qui monte

vendredi 14 septembre 2007

Janua Vera, un roman de JP Jaworski, le génial auteur de Te Deum pour un massacre qui se passe pendant les guerres de religion.

Cette fois ci, JP s’est inventé son royaume médiéval fantastique et il y fait vivre des personnages à la première personne avec un vocabulaire très évocateur.

Janua Vera, ce sont des chroniques d’un royaume médiéval où cohabitent une république à l’Antique, des systèmes féodaux, des religions incompatibles, des tribus barbares.

Ce recueil de nouvelles [1] nous offre des moments clé d’un roi tout puissant, d’un maitre assassin, d’un chevalier retors, d’un barbare rescapé d’une longue et sanglante bataille, d’une fantasque petite paysanne qui rencontre un elfe [2], d’un scribe affublé d’une malédiction et d’un bien curieux moine. Le fantastique, s’il est présent, reste à la frontière de l’histoire. Au premier plan, c’est la volonté de survivre des personnages qui opère sa magie.

Le verbe est magique. De l’auteur, je connaissais quelques scénarios de jeux de rôle intelligents, mais surtout éclairés par des personnages remarquablement décrits. C’est ce sens du personnage que l’on retrouve ici. Un personnage particulièrement attachant au coeur de chaque récit.

Janua Vera est donc un ouvrage hybride : oeuvre réellement littéraire dans un genre (fantasy) qui en compte bien peu [3].

Cela faisait longtemps que je n’avais pas autant pris plaisir à lire un recueil de nouvelles. Et je vous le recommande vivement.


lien vers une interview de l’auteur où l’on découvre que Janua Vera correspond à un univers de jeu de rôles où l’auteur a fait jouer abondamment et pour lequel des scénarios sont disponibles.

P.-S.

Pour les amateurs, Jean-Philippe a aussi écrit une nouvelle excellente dans le recueil "Rois et Capitaines", et un roman "Gagner la guerre" qui se taille déjà une bonne réputation.


Statistiques

  • Visites : 280
  • Popularité : 13 %

Notes

[1] 7 nouvelles toutes différentes mais réunies par un même monde à différentes époques ou en différents lieux

[2] et attend son retour une vie durant

[3] Les ouvrages de fantasy ont souvent le niveau littéraire des romans de hall de gare