Renard Web

Adolescente

désespoir des parents et espoir du futur

dimanche 30 janvier 2011

Toi si pleine de joie,
qu’as tu voulu devenir une outre vide ?
Toi comblée de promesses,
quel besoin avais tu d’un destin de néant ?

Toi qui fus la lumière illuminant ma vie
et nous donnes à présent pour horizon l’échec.

Quelle ambition t’entraine en ce néant où tu te mires.
Ou tu m’entraines car tu fus sens et ne l’es plus.

Petite, tu riais de l’immédiate joie,
tu vivais, tu jouissais du plaisir et des jours,
et à présent grandie, et sans savoir pourquoi
tu te morfonds dans de moroses envies.
Tu te complais à perdre ce que pourrais gagner.
Tu t’offres le défi de gommer tous tes dons,
de choisir un chemin qui ne te mène à rien
sinon nier que tu fus l’horizon, toute ma joie,
et jeter aux orties ce qu’on attend de toi.

Tu es belle à jamais, et si laide à présent.
On me dit de t’attendre et que tu reviendras
Comment croire aujourd’hui qu’un jour tu reviendras
et que tu voudras vivre et croquer chaque instant,
et que tu trouveras les chemins du bonheur ?

Et une enfant est morte, dans cette chrysalide,
Qu’en émerge bien vite une beauté nouvelle.


Statistiques

  • Visites : 126
  • Popularité : 46 %