Renard Web

Soupes (trucs et astuces)

Vraiment réussir une bonne soupe peut être un grand bonheur culinaire...

lundi 3 décembre 2012

A force de boire des soupes en sachets ou en briques, on a oublié combien c’était bon, et ... simple à préparer. Eh bien, je vous le dis : si vous commencez à faire des soupes avec de vrais légumes, vous serez enchantés et vous ne pourrez plus revenir aux soupes industrielles !!

Un peu d’eau, quelques légumes, quelques épices, et éventuellement quelques petits gadgets pour pimenter le tout !!

Règle principale : la soupe est meilleure quand elle est fraiche, mais si vous tenez à en préparer pour plusieurs fois, réservez les parts sans mettre les épices, et changez les épices chaque jour. Ca donnera des soupes différentes avec un minimum d’efforts.

Ingrédient essentiel : les légumes

Un conseil : prenez des légumes de saison !

  • facultatif mais rendant la soupe bien plus veloutée : un féculent comme la pomme de terre. Le petit pois peut aussi donner cet effet velouté.
  • deux ou trois autres légumes au choix parmi :
    • carottes
    • feuilles de choux
    • céleri
    • concombre (peut s’ajouter en toute fin de cuisson)
    • poireaux
    • courgettes (pas trop, ça peut rendre amer, il peut etre utile de les faire revenir dans le sucre)
    • tomates (idem, il faut les ébouillanter avant)
    • betteraves
    • champignons (il suffit de très peu pour donner un gout forestier à la soupe)
    • oignons (mis au début ou en toute fin pour aciduler)
    • panais
    • poivrons préalablement grillés au four
    • navets ou rutabaga
    • aubergines (les aubergines telles quelles donnent une consistance pateuse à la soupe, il vaut mieux les cuisiner au préalable)
    • topinambours : il en suffit de très peu pour donner un gout incomparable à une soupe. Essayez les, même si vous n’aimez pas leur gout par ailleurs.
    • potiron : le potiron peut être mélangé à d’autres légumes mais attention aux proportions pour ne pas écraser son goût.
    • butternuts : un gout incomparable

Indispensable :

Cuire les légumes avec un bouillon aux épices (ou un bouillon de viande à la rigueur) pour les parfumer.

La touche qui change tout : les épices

  • cumin
  • quatre épices
  • assortiment oriental
  • coriandre (fraiche ou graines)
  • mélange d’herbes fraiches (à mettre au dernier moment)
  • persil (plutôt au début de la cuisson car le persil gagne à être cuit)
  • ail (cuit au four, ou frais)
  • baies roses

Les dernières touches du maestro, les trucs qui flottent

Ne choisir qu’une seule de ces options à la fois !!

  • croutons
  • crème (efficace si vous avez trop salé, mais aussi indispensable pour rendre la soupe plus onctueuse, au détriment de la légèreté)
  • lamelles de fromage (emmental, parmesan, gouda, vieux gouda)
  • lamelles de chorizo, très fines
  • saucisson de Lyon ou saucisse de Morteaux, en rondelles
  • un peu d’huile d’olive dans certaines soupes très douces
  • poivre, pas trop mouliné.
  • pignons de pin

Quelques exemples récemment testés :

  • Vert velouté au chorizo
    • une douceur
  • énergie :
    • poireaux, céleri, pommes de terres, avec lamelles d’emmental. Poivre.
  • sombre délice
    • 1 aubergine, 1 poireau, 2 carottes, 2 feuilles de choux, baies roses.
  • automnale
    • 5 feuilles de choux chinois, 1 pomme de terre, 1/8e de potiron, 2 carottes, bouillon aux légumes et épices. Donne une soupe orange très parfumée.
  • Douceur aux topinambours :
    • 5 poireaux, 3 carottes, 5 petits topinambours. Cuire 20 minutes ou 10 minutes à l’autocuiseur, passer au mixeur.
  • Soupe aux poireaux
    • 3 pommes de terre, 5 poireaux, cuits dans du bouillon aux épices (cube aux épices dilué dans l’eau).
    • Cuire une saucisse de Morteau, la couper en rondelles et la griller légèrement
    • ajouter sur la soupe quelques jeunes pousses de salade assaisonnées au vinaigre balsamique [1]

Statistiques

  • Visites : 607
  • Popularité : 58 %

Notes

[1] vinaigre, moutarde à grains, huile : 1/3 de chaque ce qui est fort, mais la salade sera servie sur la soupe...